Intersection

Booking Agency

ELMER FOOD BEAT

  • Roster
  • Agent: Bernard M.

Il n’est pas nécessaire d’avoir fait de hautes études pour se rendre compte en un battement de cils que ce 6èmeopus de Elmer Food Beat intitulé «Back in Beat» est un clin d’œil au groupe mythique AC/DC.
Clin d’œil tout d’abord graphique puisque la pochette,toute de noir et blanc vêtue avec une touche de rouge,fait référence à la non moins légendaire pochette de«Back inBlack»des frères Young sortieen 1980.

Il existe aussi un lien affectif entre«Back in Black»et«Back in Beat». Le premier a servi d’éloge funèbre au très charismatique BonScott, décédé quelques moisavant la sortie du disque. Le second sort après la disparition deTwistos,guitariste,parolier etco-fondateur de Elmer.Mais la comparaison s’arrête là.«Back in Beat»n’est certainement pas un album funèbre.C’est un album fun.L’ensemble des titres célèbre plutôt un mode de vie dédié au rock.(«Ca c’est rock» ou«On a du bol»).
S’il s’intitule«Back in Beat», c’est quel es garçons sont revenus dans le«game» des riffs.L’album est rock. Très rock. Réalisé à Bruxelles dans le mythique studio ICP, les 4 membres d’Elmer se sont immergés pendant plusieurs semaines pour en sortir un son léché, quasi cousu main.Le ton s’est nettement durci depuis «A Poil Les Filles» mais rien d’agressif ou de râpeux. Plutôt une production tendue axée sur laguitare.Cette dernière est d’ailleurs le fil conducteurde 12 des 13 titres de l’album. Même si les filles et leurs atouts sont toujours aussi présents et sujetsà convoitise,telle la belle «Lucille»,c’est bien la guitare qui,avec ses courbes voluptueuses,restel amaitresse sans égale d’Elmer Food Beat. La chanson «Ma Guitare» en est d’ailleurs l’expression.L’instrument en devient presque humain. Faitde chair et de cordes,il vit dans les mots et sous les doigts du groupe.
Car«Back in Beat»ne déroge pas à la règle et est, comme tous les albums de ElmerFood Beat,encore et toujours unalbumd ’amour. Amour inconditionnel aux femmes et àtout ce qu’elles représentent,prenant même le parti engagé, en ces temps de#MeToo et autre #BalanceTonPorc, de s’adresser directement aux«lourdaux qui ne comprennen tpas que l’on puisse refuser»et que «Quand la dame» dit non, et bien c’est non,ironisant même sur le train de vie libidineux d’un DSK dans «Dans ce cas».
Cet album est peuplé d’excellentes chansons ettaillé pour la scène oùil n’est plus àprouver qu’Elmer prend corps et tout son sens. Loin de la vision étriquée d’un groupequi chante des paroles égrillardes, Elmer Food Beat est composé de vrais et d’excellents musiciens. Et«Back in Beat»en est la preuve.Alors oui, vous trouverez dans ce 6èmealbumdes influences à la AC/DC, à la Ramonesvoire quelques accents à la Stéréophonics si vous tendez l’oreille.Maisil est vain decoller des étiquettes au dos des membres de Elmer Food Beat.
Elles ne tiennent pas. Elles se décollent. Avec la sueur. Et à la fin,il reste toujours le tatouage incrusté dans la peau. Celui du«Made in Elmer»