Intersection

Booking Agency

Antwerp Gipsy Ska Orkestra

  • World-Soul-Ska-Punk
  • Agent: Marc S.

Une mixture de musique tzigane est-européenne et de ska jamaïcain? Le tout, relevé par un esprit rebelle? Vous êtes à la bonne adresse, depuis 10 ans déjà, avec Antwerp Gipsy-Ska Orkestra! Ce groupe innovateur mets les points sur les i avec Kilo Gipsyska. Le titre de ce troisième album, successeur de Tuttilegal (2007) et I Lumia Mo Kher (2011), accentue le rôle de pionniers de ces musiciens globetrotters. 

La mesure kilo est également utilisée en Romani - la langue des Roms -  pour des liquides, comme pour un kilo de “coca” ou un kilo de “gin-tonic”. “Kilo Gipsyska signifie donc pour nous notre propre recette, notre propre cocktail et tout ce qui en découle”, précise Mukti Gabriels, le guitariste du groupe. “Sur notre album, nous jouons plus que tout du vrai gipsyska”, rajoute Gregor Engelen, le chanteur. “Nous forgeons notre propre style et accordons plus d’attention aux détails, ce qui rend notre musique variée et plus accessible. Ceci est une obligation pour nous, car nous vieillissons alors que notre public rajeunit.”

La folie gipsyska, les ondes rudeboy et la passion de la culture Rom que l’on perçoit sur Kilo Gipsyska dévoile le respect des traditions et l’envie d’aventure que le groupe met ainsi à la lumière du jour. Sur Kilo Gipsyska, on retrouve deux reprises (le classique folk greco-arabe Misirlou et Zvonja, un morceau traditionnel de Bosnie-Herzégovine) et huit morceaux originaux. Ceci amène le sextet, à contre-courant, à chanter en anglais! “Nous devions faire ce pas. Jusqu’à présent, nous chantions essentiellement en Romani. Nous le faisions avec le plus grand respect, mais la majorité de notre public ne comprend pas cette langue. Nous perdions beaucoup en émotion. Maintenant les gens auront plus de facilité pour comprendre ce que nous chantons”.

Kilo Gipsyska a été enregistré au Studio Porino, avec le batteur Roel Poriau (Think of One) à la production. Le mixage a été confié à Markus Darius Ghoreishian (Shantel) à Babylon Central, Francfort. Le disque contient des apports de Marko ‘King of the Balkan Brass’ Markovic, du guitariste gipsy Elvis Ametovski, du toaster Clement ‘Nerlock’ Jahwed, du percussioniste Amel Serra Garcia (Zita Swoon Group), du saxophoniste alto Job Chajes (Amsterdam Klezmer Band) et des chanteuses Iris Berardocco (Jacquelines) et Nel Ponsaers (Golden Glows). Tous ont adhéré au groove qui ressort de la musique d’AGSO!

Sur invitation de la Commission Européenne, Antwerp Gipsy-Ska Orkestra a participé dernièrement au “Award for Roma Integration 2014”. Précédemment, le groupe a déjà eu l’occasion d’écumer les club et festivals  belges et étrangers. Sans oublier l’Europe de l’Est! La folie gispyska a ainsi eu des échos jusqu’en Roumanie, Tchequie, Hongrie (Sziget), Pologne (support de Peter Gabriel au Life Festival à Auschwitz) et Russie (Voice of Nomads Festival à Ulan-Ude, Siberie).

Et Antwerp Gipsy-Ska Orkestra fait école! “Un groupe du Kosovo fait des reprises de nos anciens morceaux. Au Venezuela, un groupe a pris le même nom que nous. En Arménie, un groupe s’est créé sur base de nos influences. Et un disquaire japonais a acheté 60 de nos disques”, déclare Gregor sans une certaine fierté.

Soutenu par un clip vidéo pour le futur hit Jolene - regie: Sam Verhaert - Kilo Gipsyska sort en février 2015, suivi par une tournée belgo-hollandaise.