Intersection

Booking Agency

EMJI

  • Roster
  • Agent: Bernard M.

Après deux années passées à interrompre la course effrénée des voyageurs, EMJI s’inscrit à la onzième saison de la Nouvelle Star. Dès ses premières prestations, elle impressionne par la maîtrise de ses réinterprétations des titres de Kate Bush, Blondie ou encore Sia.

Survolant la compétition de sa voix puissante et cristalline, elle remporte la finale du télé-crochet et présente le titre « Toboggan » écrit par Jérôme Attal et arrangé par Mathias Malzieu (Dionysos).

Véritable succès avec des pics d’audience à 1.5 million de téléspectateurs, ses prestations cumulent plus de 14 millions de vues sur Youtube.

Le premier album d’EMJI « Folies Douces » sort en février 2016 chez Polydor. Elle y travaille une pop ciselée posant son empreinte musicale dans chacune de ses compositions.

Parmi les titres proposés, deux singles issus de l’album - « Dur, dur » et « Lost » - auront droit à leurs clips aux visuels très affirmés asseyant un univers lyrique et atypique qu’EMJI aura l’opportunité de présenter au travers d’une tournée.

En parallèle, elle se consacre à un tout nouveau projet en rejoignant la troupe de la comédie musicale « Les 3 Mousquetaires ». EMJI y interprète la sulfureuse Milady de Winter et instaure dans chacune de ses apparitions une véritable théâtralité portée par les titres « Je suis cash » ou « Rendez-vous en enfer ».

Après un triomphe au Palais des sports, le spectacle se poursuit avec une tournée des zéniths de France, Suisse et Belgique qui réunira plus de 350 000 spectateurs.

« JE TU ELLES »

Pour ce second opus, EMJI souhaite impliquer sa communauté et c’est tout naturellement via un financement participatif qu’elle lance cette nouvelle aventure. Soutenue par ses fans au-delà de ses espérances, le crowdfunding couronné de succès permet à EMJI de se lancer dans la mise en chantier de cet album.

Elle fait appel à Olivier Leducq producteur et réalisateur pour de grands noms de la musique (Julien Doré, Big flo et Oli, Joyce Jonathan, Ben Mazue, Louane, etc…) dont les influences urbaines apportent des sonorités plus actuelles tout en conservant les qualités mélodiques inhérentes à EMJI.

Enfin libre de ses choix artistiques, « JE TU ELLES » se veut le reflet des expériences et des rencontres d’une jeune trentenaire :

« JE TU ELLES » rassemble des histoires de femmes à travers leurs différents combats. Je les aborde telles des guerrières !

Dès l’antiquité, la Femme avait déjà cette image. Nous n’avons pas eu besoin d’enfiler des pantalons pour avoir ce tempérament de battantes ! »

Sous ses allures pop et plus urbain que « Folies Douces », « JE TU ELLES » aborde les sujets du féminisme, de l’homosexualité, de l’infidélité ou de la liberté sexuelle sous forme de témoignages de femmes fortes à la féminité assumée.

« Vegas » est le tout premier extrait d’un album aux sonorités résolument modernes. Figure de proue de ce nouvel univers, ce titre à la fois inattendu et percutant marque un nouveau départ dans un parcours musical éclectique riche en expériences et en émotions.